LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: Le chabrol de chez nous.


Faire chabrol (ou chabrot) !! Une expression typique du Sud-Ouest. Il s’agit de verser du vin rouge dans la soupe et boire ce mélange à même l’assiette. Le bon niveau est atteint lorsque le dos de la cuillère retournée dans l’assiette calotte n’émerge plus du vin. Disparu de nos habitudes, les anciens pourtant le pratiquent encore, avec une soupe de citrouille par exemple, discrètement. Pierre Gibeaud ancien coiffeur duraquois a invité Michel Michelot l’autre « Figaro » du village pour une rencontre insolite, goûter ce fameux chabrol. Michel Michelot, de l’association Objectif Duras rubrique les « passeurs de mémoire » et friand de ces vieilles coutumes a accepté de bon augure l’invitation. Le moment d’immortaliser cette scène de nos campagnes est venu : Clic, clic ! Le vin versé, le chabrol bu ! et de s’en pourlécher les babines en signe de contentement et de satisfaction.
Cette soupe encore chaude, était mêlée à du vin, de façon à redonner des forces à ces travailleurs de la terre qui embauchaient le matin très tôt. Ces hommes disaient en ces temps, que l’usage du chabrol, leur évitait des visites chez le médecin.

Texte et photos

Dany Blanc

1 commentaire pour “LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: Le chabrol de chez nous.”

  1. Sympa ! En Bourgogne aussi, mon père et mes grands-pères faisaient chabrot.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :