06 14 42 52 66

contact@objectifduras.com

LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: LA RUE CÉSAR JAUFFRET DANS LES ANNÉES 1900


La rue Jauffret 

Elle présente toujours la même configuration, d’une rue  droite se terminant par la porte dite du haut, (XIV ème siècle) surmontée d’un clocher. Cette rue est restée longtemps la plus commerçante. Elle porte le nom du maire César Jauffret, qui fut maire en 1877. Il fut empêtré dans la catastrophique crise du phyloxéra où les maires de certaines communes comme Saint Astier ou Landerrouat voyaient «  rouge ». L’exode rural commença à faire ses ravages.  

L’équipe des Passeurs de Mémoire, s’est remémoré grâce aux souvenirs bien précis de certains, et d’archives pour d’autres,  les noms des commerçants et de leur commerce à partir de 1900. Tous les corps de métier étaient représentés : mercerie, hôtel de France, dentiste, modiste, funéraire, coiffeuse, droguiste, horloger bijoutier, photographe Guignard, papetier, médecins,  tailleur, notaire, mercerie, laine, cordonnier, boucher, boulanger, bureau de Poste, pâtissier, crémière,  magasin La Ruche… pour lesquels se sont succédés beaucoup de familles. Chaque pas de porte était un commerce. 

Même si la physionomie de la rue par les devantures de magasin à changé, on peut retrouver la façade du notaire actuel,  presque intacte, avec ses deux marches de pierre. 

Seules ont entièrement disparues du paysage, les voitures à cheval ! 

Dany  Blanc 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :