06 14 42 52 66

contact@objectifduras.com

LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: LUCIEN SIGALA, INSTITUTEUR, DIRECTEUR DU COLLÈGE ET RÉDACTEUR « DU PETIT TRACASSIER »


Lucien Sigala

Lucien Sigala, était instituteur à Duras. Enfant du pays, il oeuvra toute sa vie pour  que le plus simple écolier puisse s’élever par l’éducation, le savoir, la lecture. Il suivait le « cancre » jusqu’à la fin de l’année afin de lui faire obtenir des résultats. Il ne laissait jamais tomber ses élèves.  

Autoritaire, pète –sec, les enfants se tenaient à carreau dès son arrivée. Il était issu de ces lignées d’enseignants d’autrefois, où la rigueur, la morale, la politesse, étaient des valeurs sûres. Aujourd’hui  il ne pourrait plus exercer son art, tant les façons pédagogiques ont évolué. Il a été le créateur du collège qui porte désormais son nom.

Mais il était un homme de cœur, bourru et tendre à la fois, aimant la vie et faire des plaisanteries. Il  a été conseiller municipal.  Il a été l’observateur de «  l’intérieur » de la  vie d’une commune. Il s’est plu à retracer, toujours sous le signe de la dérision, de l’anecdote comique, les petits travers où les grandes réalisations dans ses chroniques «  le Petit Tracassier ». Ses amis n’ont plus n’ont pas été épargnés.  

DB   

Un poème enquête de Lucien Sigala : A un de ses amis de Duras, le 9 février 1976.

A la nuit tombée, je me décidais à la rentrer.

Le cœur serré, j’ai constaté : Elle s’était envolée ! 

J’ai murmuré : J’ai gagné le coquetier ! 

Volage, elle m’a abandonné. 

Si je tenais celui qui me l’a empruntée, 

Je le tondrais à peu de frais.

J’ai compris que l’étourderie n’avait pas de prix, 

Depuis qu’elle a disparue, je n’ai plus un poil de sec au c*…

Les recherches

Je me suis agité, j’ai fait le quartier,

Découragé, je n’ai rien trouvé. 

Je me vengerai, les poulets, je vais aviser.

C’est un tracassier qui me l’a cachée !

Que dirait ma moitié si elle savait ?

Au souper, quelle avoinée je prendrais ! 

Les tripes nouées, j’ai cherché, cherché 

La trique m’attendait si berné… je revenais.

On m’aurait fauché ma moitié, je me serais résigné,

On m’a fauché ma « tire », ya pas de quoi rire ! 

Tant pis je vais à la gendarmerie 

Je suis passé près du foyer de Progrès,

Et devinez ? Elle était cachée près de chez le cafetier retraité !!!

Qui a fait le coup ?

Nonobstant, j’ai pensé, le Fernand s’est amusé !

J’ai soupçonné De Ré d’avoir pensé à la dérober..

J’ai songé que le Tracassier avait subtilisé mon coursier !

J’ai supposé que le boucher l’avait accompagnée près du Foyer !

Mon père aurait pu le faire pour enquiquiner un écervelé ! 

Bine soulagé je suis rentré, mais renfrogné j’ai soupé.

Sans en parler à ma moitié, je n’ai cessé de ruminer : Qui l’a fait ? Qui l’a fait ?

Confession

Michel a été étourdi, Michel a été puni. 

Méfie-toi la prochaine fois des sans FOI, ni LOI.

Signé : 

Michel de l’Hurlu-Berlu de la R12

1 commentaire pour “LES PASSEURS DE MÉMOIRE DU PAYS DE DURAS: LUCIEN SIGALA, INSTITUTEUR, DIRECTEUR DU COLLÈGE ET RÉDACTEUR « DU PETIT TRACASSIER »”

  1. durandet dit :

    j’ai fait partie première promotion monsieur Sigala c’était homme sévère et juste , je n’ai pas eu à en souffrir, grâce à lui j’ai apprécié les maths , il expliquait bien . Merci Monsieur et surtout monsieur Joinville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :