Objectif Duras Accueil RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE AVEC…… UN PASSEUR DE MÉMOIRE: JACQUES TESTET DU MUSÉE DES VIEUX OUTILS À SOUMENSAC: LE THÉME: LA BUGADE, 27/01/2020

RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE AVEC…… UN PASSEUR DE MÉMOIRE: JACQUES TESTET DU MUSÉE DES VIEUX OUTILS À SOUMENSAC: LE THÉME: LA BUGADE, 27/01/2020


La lessive, la bugade ou la buée 

Jacques Testet, grand amoureux des vieux outils et des coutumes d’autrefois, instaure à Soumensac au pied de son musée des initiations à diverses coutumes. La lessive fait partie de ces démonstrations qu’il proposera aux visiteurs durant la belle saison ou sur rendez-vous.

La lessive d’autrefois n’était pas une mince affaire. Elle se pratiquait deux fois par an, au printemps avant les Rameaux et ensuite autour de Toussaint. C’était une cérémonie rituelle au lavoir du village, qui devenait un lieu de vie, où les nouvelles se répandaient. 

La démonstration de Jacques donne un petit aperçu de la tradition de cette lessive : Dans des seaux en zinc, il dépose de la cendre de bois blanche ou presque, tamisée. Cette cendre doit provenir de bois de châtaignier, de frêne, ou d’arbres fruitiers. La cendre de chêne tâchait les vêtements. Lorsque la lessive était finie, cette cendre lessivée servait d’engrais pour le jardin. Rien ne se perdait. 

 Il verse l’eau chaude et trempe son linge dans cette mixture. Tous les instruments de service sont prêts : une pelle, une ventouse pour appuyer et remuer le linge, un battoir, une pince pour le sortir. Il fait la démonstration manuelle, et fait intervenir les visiteurs.  Le linge blanc, ressort plus blanc que blanc ! 

Qu’il est loin de nous ce temps là, et tant mieux. Avec l’arrivée des machines à laver, la condition féminine s’en est trouvée bien améliorée.

Dany Blanc  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :